femmes-scientifiques

Portrait de scientifiques africaines, fierté du continent

Dans un milieu hautement concurrentiel, les scientifiques africaines se démarquent par leur mérite. Farafin Mousso, vous présente le portrait de quatre femmes exceptionnelles qui font les beaux jours de la science en Afrique. Elles sont également des lauréates du Prix Kwamé-Nkrumah de l’UA pour les femmes scientifiques.

Lire aussi: Portrait de femmes africaines influentes

Mireille Dosso

Mireille Dosso, née Mireille Bretin le 27 avril 1952 sur l’île d’Anjouan, est une microbiologiste et virologue ivoirienne.

mireille-dosso scientifique

En 2004, Le Pr Dosso devient directrice de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire. Élevée au rang de chevalier de l’Ordre national de la République. Elle a reçu également différentes distinctions internationales. En novembre 2010, elle a reçu en France, un des prix exceptionnels décernés par l’Académie des sciences d’outre-mer.

Jane Catherine Ngila

Jane Catherine Ngila du Kenya pour la région de l’Est s’est apésantie sur la chimie qui concerne la gestion des ressources en eau.

En effet, elle obtient son bachelor en éducation en 1986 et sa maîtrise en chimie en 1992 à l’université Kenyatta à Nairobi, Kenya. Le gouvernement australien lui décerne la bourse d’études AIDAB/EMSS. La professeure Ngila obtient ensuite son PhD en chimie analytique et environnementale.

jane ngila

Elle commence sa carrière en tant qu’assistante au département de chimie de l’université Kenyatta en 1989. Puis est nommée chargée de cours en 1996. Elle travaille ensuite à l’université du Botswana (1998-2006). Puis comme maître de conférences à l’université du KwaZulu-Natal (2006-2011). Avant d’être nommée professeur de chimie appliquée à l’université de Johannesbourg en 2011. Actuellement, Jane Catherine Ngila est directrice adjointe au Morendat Institute of Oil & Gas.

Rokia Sanogo

Présidente de l’ONG Aidemet, Cheffe du Département Médecine Traditionnelle (DMT) de l’Institut Nationale de Recherche en Santé Publique (INRSP). La Pr Rokia Sanogo a fait de la valorisation de la médecine traditionnelle le combat de sa vie. Pour elle, la médecine traditionnelle est une grande richesse de notre patrimoine culturel. Et soutient l’exploitation judicieuse.

Source

rokia sanogo scientifque africaine

Olu-Owolabi Bamidele

Olu-Owolabi Bamidele du Nigeria fait des recherches sur le développement de matériaux alternatifs durables pour le traitement de l’eau.

olu bami scientifique africaine
Le professeur à gauche de l’image recevant son prix

Par ailleurs, elle est professeur de chimie analytique et environnementale de l’université d’Ibadan, Ibadan-Nigeria. Elle s’intéresse à la recherche sur les sols, les eaux, l’exploitation des légumineuses.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*